Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 23:10



Peut-être que parler très brièvement de mes lectures me remotivera à lire un peu plus ! Je continue de dire que c'est vraiment dommage que je ne lise plus, car les deux livres que j'ai en cours sont très intéressants ! Tout d'abord, je lis L'art français de la guerre d'Alexis Jenni. Autant le dire, au début le roman ne m'inspirait pas trop. Je l'ai acheté pour mes propres raisons. En fait, j'ai toujours eu du mal avec l'histoire, et donc le sujet abordé me paraissait compliqué. Mais finalement, je l'ai commencé. J'ai lu une centaine de pages; et finalement j'en suis satisfaite. Le style est particulier, alors certains aiment, d'autres non. Personnellement, j'apprécie bien. Il est différent de ce qu'on peut lire d'habitude. Je serais par contre bien incapable d'en faire des résumés, et de toute façon Amazon ou la Fnac seront bien plus doués que moi pour attirer le lecteur. Je me contente donc d'en poster le résumé (en fait, ce n'est même pas un résumé mais un extrait) :

J'allais mal; tout va mal; j'attendais la fin. Quand j'ai rencontré Victorien Salagnon, il ne pouvait être pire, il l'avait faite la guerre de vingt ans qui nous obsède, qui n'arrive pas à finir, il avait parcouru le monde avec sa bande armée, il devait avoir du sang jusqu'aux coudes. Mais il m'a appris à peindre. Il devait être le seul peintre de toute l'armée coloniale, mais là-bas on ne faisait pas attention à ces détails. Il m'apprit à peindre, et en échange je lui écrivis son histoire. Il dit, et je pus montrer, et je vis le fleuve de sang qui traverse ma ville si paisible, je vis l'art français de la guerre qui ne change pas, et je vis l'émeute qui vient toujours pour les mêmes raisons, des raisons françaises qui ne changent pas. Victorien Salagnon me rendit le temps tout entier, à travers la guerre qui hante notre langue.

 Le second livre que je lis, commencé il y a assez longtemps, c'est La nuit des temps de Barjavel. On m'avait dit tellement de bien de cet auteur que j'ai eu envie de lire quelques un de ses livres. J'ai commencé par celui-ci, parce que je l'avais, même si ce n'est pas celui qui m'inspirait le plus. Je vous poste un résumé, un vrai cette fois (merci Amazon !) :

 Dans l'immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé du relief sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace... Que vont découvrir les savants et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ? "La nuit des temps", c'est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d'amour passionné. Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d'Elea et de Païkan les emmène vers le grand mythe des amants légendaires.

 L'histoire est pas mal, bien rédigée, même si au début je trouvais que c'était trop scientifique pour moi. Au final on comprend bien, et j'aime bien cette histoire du zéro absolu : c'est-à-dire qu'à une certaine température, lles molécules ne peuvent plus "bouger", et donc dans le roman cela a permi à deux personnes d'être conservés intact, au froid, pendant des années. Néanmoins, je suis déçue. Trop de flash-back à mon goût, et dans ce cas-là, l'histoire d'amour ne m'intéresse pas vraiment. Mais j'attends de lire la fin avant de vraiment me prononcer. Ceci dit, il faut quand même que c'est quand même un très bon roman.

Partager cet article

Repost 0
Published by la-filiere-es - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La filière ES
  • : Ce blog est tenu par une fille un peu folle qui aime raconter sa vie. Mais il a aussi pour vocation de vous donner des informations sur la filière ES au lycée. Bonne visite !
  • Contact

Recherche